MESSE EST FINIE, LA

(La messa è finita)

Un film de Nanni MORETTI | Comédie dramatique | Italie | 1985 | 94mn | Couleurs

Don Giulio quitte la petite île de Ponza où il officiait comme prêtre depuis dix ans. Le voilà nommé dans une paroisse de la banlieue de Rome, près de l’endroit où il a grandi. En arrivant, il découvre avec stupeur une église vidée de ses fidèles. C’est que le dernier prêtre en activité a fait scandale en quittant les ordres pour fonder sa propre famille. Pensant trouver du réconfort auprès de ses parents, de sa soeur et de ses amis de jeunesse, Don Giulio déchante rapidement. Infidélité amoureuse, crise de mysticisme aiguë, tentation du terrorisme politique, il ne comprend plus les gens qui l’entourent…

Au cinéma le 5 juin 2019 en version restaurée dans le cadre de la rétrospective VIVA NANNI !

 

NANNI MORETTI EN PROIE À SES DÉMONS INTÉRIEURS

UNE COMÉDIE POÉTIQUE ET NÉVROSÉE PORTÉE PAR LA GRÂCE

 

Un an après Bianca, Nanni Moretti poursuit avec La Messe est finie sa réflexion sur la quête du bonheur et la difficile confrontation entre les principes et la réalité. Avec l’ironie et le ton doux-amer qui caractérisent son oeuvre, le cinéaste campe un jeune prêtre faisant face à une profonde crise existentielle. Lui qui a choisi de consacrer sa vie à ses prochains finit par ne plus pouvoir les supporter, allant parfois jusqu’à faire usage de la violence. À l’instar du personnage de Michele dans Bianca, celui de La Messe est finie est tout autant pétri de morale mais, à la différence du premier, comprend que l’on ne peut forcer les gens au bonheur. En outre, son refus de se résigner face à une société de plus en plus individualiste et hédoniste dénote malgré tout un certain optimisme. Même si le temps du refuge et du bonheur incarné par l’enfance est derrière lui, Don Giulio laisse le spectateur sur une note d’espoir. Lauréat de l’Ours d’argent au Festival de Berlin de 1986, La Messe est finie est un film grave, drôle, profond qui, à l’instar de sa scène finale, fait passer le spectateur du rire aux larmes.
Réalisation : Nanni MORETTI
Scénario : Nanni MORETTI et Sandro PETRAGLIA
Avec : Nanni MORETTI, Enrica Maria MODUGNO et Dario CANTARELLI
Musique : Nicola PIOVANI
Montage : Mirco GARONNE
Directeur de la photographie : Franco DI GIACOMO

Décors : Amedeo FAGO et Giogio BERTOLINI

Production : Achille MANZOTTI

 

Visa: 62 806