E-mail

MILOS FORMAN - 4 OEUVRES DE JEUNESSE

(Rétrospective)

Un film de Milos FORMAN | Rétrospective | Tchécoslovaquie | 1963-1965-1967 | 44-90-81-70mn | N&B | 1.37

Les premiers pas au cinéma de Milos Forman en 4 films majeurs : L'Audition (1963), L'As de pique (1963), Les Amours d'un blonde (1965) et Au feu, les pompiers ! (1967)
Au cinéma le 20 novembre 2019 en versions restaurées 2K et 4K inédites
 
1re partie : Ah, s'il n'y avait pas ces guinguettes
2e partie : L'Audition
 
 
 
 
Dès 1963 avec la sortie de ses premiers moyens-métrages, regroupés dans le programme L’Audition, et de son premier long-métrage L’As de pique, Milos Forman est adoubé chef de file de la Nouvelle Vague tchèque. En rupture totale avec l’esthétique du réalisme socialiste, le jeune réalisateur prend pour héros de ses films des personnages ordinaires montrés dans la vie de tous les jours, sans didactisme ni portée moralisatrice. Son choix de mélanger acteurs professionnels et amateurs, son goût pour la semi-improvisation et ses tournages en décors réels, l’ont souvent rapproché du néo-réalisme italien et de la Nouvelle Vague française, appliquant le principe de cinéma-vérité. Car Milos Forman souhaite livrer une vision authentique de la jeunesse, alors totalement inédite à l’époque. Ce regard si singulier, où la musique occupe une place essentielle, fera le sel de ses quatre oeuvres de jeunesse : le jubilatoire L’Audition, les sensibles et mordants L’As de pique et Les Amours d’une blonde, et la comédie satirique Au feu, les pompiers ! – son dernier film tchèque.